Skip to content

A quoi sert une fédération ?!

30 octobre 2016

En entendant Laurence Parisot, l’autre jour à la radio, ex présidente du Medef, féliciter M. François Hollande pour son quinquennat, les bras m’en sont tombés…

Comment comprendre qu’une ex présidente de l’organisation patronale, le Medef, qui devrait être une libérale, a avoué être de gauche et admirer la méthode Hollande?!

Comment voulez vous que la France fonctionne avec des responsables masqués qui cachent leur jeu et défendent leurs intérêts personnels et égoïstes avec une vue à court terme.

Bon, en d’autres termes, une fédération ne sert à rien! Elle fréquente trop les pouvoirs publics et croit être efficace en faisant « copain copain » dans le cadre de son lobbying. La Loi Travail en est la preuve.

La FFF (Fédération Française de la Franchise), par ex, a cru être influente auprès des politiques. Elle s’est trompée. Mais en réalité elle s’est trompée sur toute la ligne. Les pouvoirs publics l’ont d’ailleurs humiliée.

Pourquoi ?

D’abord il faut comprendre que dans le conseil d’administration de la Fédération siègent des cadres supérieurs représentants les Franchiseurs qui sont de véritables bisounours! Qui ne comprennent rien à la politique française. Il y a très peu de Franchiseurs Entrepreneurs.

Pourquoi la FFF s’est trompée ?

  • Parce que d’abord elle n’est pas représentative et donc pas vraiment crédible. Elle regroupe à peine 150 membres sur tout de même 1800 réseaux en France. L’objet de sa sélection –un peu bidon- est basé sur son code de déontologie (qui entre nous n’est pas vraiment respecté). Exemple: un éminent membre de la FFF, le groupe AGAPES (Flunch), contrôlé par la famille Mulliez à travers sa filiale sous l’enseigne « Il Ristorante » a cherché à piéger de la manière la plus scandaleuse un franchisé à qui on communique un DIP Pizza Paï pour en fait lui faire signer un contrat de Franchise « Il Ristorante ». Le tribunal de commerce de Lille, pourtant contrôlé par la famille Mulliez !!!! a condamné le Franchiseur « Il Ristorante » à 50 000 euros de dommages et intérêts, jugement qui n’a même pas fait l’objet d’un appel.
  • Erreur de combat, erreur de cible.

    Depuis plus de 30 ans, la FFF aurait dû surveiller davantage si ses membres avaient mis en place des structures de dialogue permettant une vraie animation efficace d’un réseau de Franchise plutôt que de se cramponner à un code de déontologie vague et imprécis qui n’est en réalité qu’un outil marketing de communication pour rassurer les candidats à la Franchise et proclamer que le système de Franchise est un système sain.

    Je me rappelle dans les années 80 qu’un certain Michel Micmacher, devenu président de la FFF et plus tard Président de la Fédération européenne, dirigeait une Franchise du nom de Pronuptia. Cette société a été plusieurs fois mise en liquidation judiciaire et on peut se demander, même à l’époque, si le code de déontologie avait bien été respecté et s’il pouvait, à ce titre, être présenté comme un exemple de Franchise réussie !!

  • Branle bas de combat

    Branle-bas de combat pendant tout l’été. La FFF, dépassée par les événements et prise à contre pied, a gesticulé pour exister et ne pas perdre la face! Tout d’abord la pétition diffusée auprès des Franchiseurs membres ou non membres de la FFF voulait la soutenir dans son combat auprès des députés. Du coup tout le monde respecte, par définition, le code de déontologie, même les non membres. Ce qui est tout de même, entre nous, fort de café et un aveu!

    D’ailleurs plus personne ne parle de ce code de déontologie, il n’est plus d’actualité.

  • Politique ambigüe

    La FFF, il y a déjà quelques années, a cru jouer finement en intégrant des Franchisés dans son conseil d’administration, espérant ainsi neutraliser la volonté des Franchisés de se regrouper dans un processus de rapports de force. Allant jusqu’à prôner la co-Franchise.
    Voir mon blog du 11 mars 2011 « dommages collatéraux ou lette ouverte à un Franchiseur collectiviste: Quick ».
    Blog du 8 juin 2009 : « Pourquoi la FFF fait fausse route: qui veut la mort de la Franchise? ».
    Blog du 29 octobre 2015 : « Quick: l’échec de la co-Franchise »

    Quelle naïveté et quel manque de conviction. Tout cela pour faire la danse du ventre devant les pouvoirs publics et présenter la Fédération comme la Fédération « de la Franchise » alors qu’en réalité ça doit être la Fédération des Entrepreneurs Franchiseurs!

  • Paradoxe et humour

    Me Meresse aurait pu « gagner » si l’article 64 de la loi El Khomri (Loi Travail) avait imposé une structure de dialogue au réseau entre Franchisés et Franchiseurs. Seulement voilà! En France, il y a encore plus de sans-culottes que les sans-culottes! Me Meresse a été très déçu de constater que l’article 64 est encore plus extrémiste puisqu’il impose au réseau une structure de dialogue (proche d’un comité d’entreprise) à tous les salariés du réseau (additionnant salariés des Franchisés et salariés des Franchiseurs) et cela au delà de 300 salariés.

    D’ailleurs, et c’est une course contre la montre, Me Meresse va chercher à organiser le plus rapidement possible des structures de dialogue en cherchant à donner le leadership aux Franchisés dans le cadre de cet article 64, et même si les décrets d’application ne sont pas encore publiés.

    Donc lui aussi s’est trompé.

    Cela est tellement vrai que Me Meresse milite depuis des années en faisant lui aussi du lobbying pour rééquilibrer les rapports de force Franchiseurs/Franchisés à travers des associations Loi 1901 dont il devient le conseil et cherche ainsi à casser l’allant du Franchiseur. Evidemment vous l’aurez compris, toute cette « clique » est socialiste !!! ….

    La réalité, c’est que la France déteste les indépendants. La France n’aime que les fonctionnaires et les salariés (avec leurs syndicats bien sûr). Ce que Meresse n’avait pas envisagé, c’est que les députés socialistes considèrent les Franchisés comme des commerçants indépendants, certes, mais aussi comme des « capitalistes », au même titre que les Franchiseurs. Tous dans le même sac !

    La politique socialiste ne cherche qu’à protéger les salariés et leurs syndicats.

  • La bonne nouvelle!

    Paradoxalement, cette loi peut être une bonne nouvelle pour les Franchiseurs.

    En effet, si le Franchiseur est intelligent, il va rédiger un contrat de comité d’entreprise copié sur les grands groupes. Mais le paradoxe et le comique, c’est que les Franchiseurs avec ses nouvelles structures de dialogue (légales) vont prendre les Franchisés en étau. Donc rien n’est perdu. Le Franchiseur va pouvoir diviser pour mieux régner!!! D’ailleurs le conseil constitutionnel a validé l’article 64 mais en rappelant que le coût de cette structure devrait être réparti entre les Franchiseurs et les Franchisés (les Franchisés ne vont pas être contents !). L’indépendance juridique du Franchisé n’a pas encore été remise en cause. Bien que des écueils commencent à fleurir dans le sillage.

    Il faut savoir que l’autorité de la concurrence déjà, quand elle analyse une part de marché, pense global. Le réseau Leclerc par exemple, est pris dans son ensemble sous l’enseigne incluant affiliés et succursales.
    Mais malgré ces coups de boutoir, l’indépendance du Franchisé reste tout de même préservée.

    Alors à mon sens la Franchise n’est pas encore morte en France.

    La FFF doit concentrer sa communication sur les vraies règles de la Franchise, c’est à dire l’assistance permanente et donc aussi les structures de dialogue, et moins se considérer comme une entreprise cherchant la puissance financière avec notamment le business très juteux du salon de la Franchise.
    Mais comme d’habitude en France tout le monde aime la confusion des genres.

C’est quand même vexant d’avoir reçu une « leçon de franchise » venue de députés socialistes et autres syndicats comme par exemple la CFDT !

Quand je vous disais qu’une fédération ne servait à rien, sauf à défendre ses propres intérêts, comme toute institution dans une démocratie moderne. Hélas!

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :