Skip to content

Blog de décembre 2012

10 décembre 2012

1ère partie : BIC versus les briquets chinois  : un sacrifice collatéral

Le groupe français BIC, dont 30% du chiffre d’affaires global environ provient de ses briquets, redoute que Bruxelles ne renouvelle pas sa taxe anti dumpig. Seule barrière à l’invasion des briquets chinois low cost !

Quel scandale !

Quand je vous dis que les fonctionnaires de Bruxelles (comme ceux de Bercy d’ailleurs !!!) vont tuer l’économie européenne et française, en voilà encore une preuve.

Le groupe BIC mène un combat contre la Chine pour l’avenir de ses briquets « made in France ».

Bruxelles, au nom de cette « idéologie » : toujours favoriser les secteurs et les entreprises faibles en tuant les entreprises prospères, croit protéger l’Europe. C’est ça l’équité, l’égalité vu par nos énarques ! Non ? N’est-ce pas du marxisme pur jus ? (mais la décision finale de la Commission Européenne est prévu pour le 12 décembre.)

Alors, on va voir si M. Montebourg est efficace ! Parce qu’il n’y a pas qu’Arcelor Mittal et ses 600 pauvres licenciés potentiels dans le débat.

Il y a ici et maintenant, un groupe exceptionnel, français, successful, qui a droit aussi à la défense des institutions Européennes.

Mais par idéologie, un socialiste préfère toujours défendre l’indéfendable : « la sidérurgie française » par exemple,  et laisser à l’abandon un groupe prospère, BIC, au nom de la défense du faible !

« M. Bruno BICH » : la France ne te mérite pas ! Délocalise vite ton usine de redon !!!

Affaire à suivre…

2ème partie : Gérard, on t’aime !
Ou la guerre des standings

Vous aurez forcément remarqué le « parallélisme des formes » entre la lettre ouverte de Gérard Depardieu au 1er ministre Jean marc Ayrault, parue dans le « jdd » (journal du dimanche) du dimanche 16 décembre dernier et le « Figaro magazine » du même week-end, samedi 15 et dimanche 16 décembre, avec le reportage vedette :  « La folie dépensière de nos élus » ! Remarquable, non ?!

Toi, Gérard, qui a sué, sang et eau (200 films !) pour enfin vivre richement sur tes vieux jours, voilà que les « voleurs d’Etat » te rackettent à plus de 85% de tous tes revenus ! Pendant ce temps, as-tu pu observer que Matignon, ou la Mairie de Marseille par exemple, avait diminué leur standing !!!??? Voitures et chauffeurs, déjeuners somptueux avec à chaque repas, un Pétrusse (à 2000 euros la bouteille), etc… buvant bien sûr à la santé des « crétins » de français qui sont, il faut bien l’admettre, pas très doués sur le plan politique !!!

La France veut-elle devenir la république des « loosers »??? Les élus achètent leurs électeurs avec l’argent des français ! Et une fois élus, ils ne défendent que leur standing. L’affaire Depardieu ne fait finalement que révéler la guerre impitoyable que se font les standings : standings privés versus standings publics… Pour moi, normalement, c’est Depardieu qui a raison.

Gérard, on t’aime !

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :