Skip to content

Les oies blanches

22 juin 2012

Cette nouvelle vague de candidats franchisés, « les nouveaux séniors », ces anciens cadres ou cadres supérieurs, de 45 à 55 ans licenciés, mais avec un chèque de départ, et appuyés par les subventions de l’état, et se sachant « incasables » comme salariés dans une entreprise (crise, chômage, etc.) rêvent de se mettre à leur compte et se tournent tout naturellement vers la franchise.

Ce sont des proies faciles !

Ne connaissant pas les dessous du commerce (où l’homme est un loup pour l’homme !) et brillant par leur naïeveté, ils sont prêts à se ruiner eux et leur famille pour devenir franchisés.

Sans savoir vraiment où ils mettent leurs pieds, malgré les DIP et autres « paperasses » qui ne sont d’ailleurs même pas lus … !!! Pourtant, le besoin de transparence pour ces catégories de candidats franchisés est d’autant plus nécessaire. Soyez donc encore plus vigilants, prudents avec ces oies blanches. Sinon,  les échecs à venir vont être innombrables !!! Hélas, surtout pour la réputation de la franchise.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :