Skip to content

Le retour des ariens !

15 novembre 2011

On dirait que l’histoire nous rattrape.

L’Allemagne quasi totalement détruite en 1945, revient plus de 50ans plus tard, et dans le cadre de l’Union Européenne, vers son leadership naturel.

A la lecture de la presse ces derniers jours, on observe que des émissaires et experts du Parlement allemand se déplacent, en Grèce ou en Italie, pour superviser et vérifier que les conditions imposées par l’Europe sont bien réunies, avant de déclencher les paiements des milliards d’Euro pour sauver ces états de la faillite.

On peut lire aussi par-ci par-là que l’Allemagne donne des explications (des leçons de bonne gouvernance) qui s’adressent en fait à tous les pays latins de l’Union : quelle humiliation !

En 1940, on entendait le bruit des bottes, aujourd’hui on entend les bons conseils des « ariens », de la race supérieure !

Les ariens sont-ils de retour ?!

Incroyable n’est-ce pas !!!

Angela Merkel va pousser l’Europe vers une fédération. Et devinez qui va prendre le pouvoir ? Directement ou indirectement, l’Allemagne bien sur.

La vraie question : vaut-il mieux être mangé par les allemands ou les chinois ?…

Si je me pose toutes ces questions, c’est parce que je cherche à donner des bons conseils à mes amis franchiseurs, en tout cas à ceux qui veulent s’internationaliser.

L’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Grèce voient une baisse du pouvoir d’achat de leurs citoyens / consommateurs considérable avec en plus un blocage des banques (prêts bancaires par exemple).

Cette crise sans précédent est extrêmement néfaste pour le développement de la master franchise.

Faut-il en conséquence accélérer la recherche des masters en Chine et aux USA ?

A propos de la Chine, le saviez-vous ? Un petite PMI française spécialisée dans la fabrication sur mesure de portes de placards, « Sogal », à travers sa filiale à Shanghai, a ouvert 700 franchisés !!!
Bravo Sogal !

Advertisements
7 commentaires leave one →
  1. 17 novembre 2011 11 h 34 min

    Bonjour Monsieur,
    si le but de votre billet est d’attirer l’attention, vous avez réussi. Mais je ne vois pas bien la pertinence de teinter votre analyse des relents les plus sombres de l’Histoire.
    Arnaud LEMONNIER

    • 9 décembre 2011 11 h 06 min

      Cher Monsieur Lemonnier,

      Merci pour votre prompte réponse !

      Mais ne croyez-vous pas que « l’histoire la plus sombre » peut-être devant nous ?

      Et il faut en tenir compte dans les stratégies de développement internationales, le « confort des choses » ne sera plus comme avant la crise, un « nouvel engrenage » s’est mis en marche : pas forcément pour le meilleur des mondes hélas.

      Cordialement,

      Olivier Gast

  2. KORBER permalink
    5 décembre 2011 19 h 14 min

    Monsieur,

    En général, je ne prête pas souvent attention aux diverses provocations distillées par les uns ou les autres et n’y réponds encore moins.

    Toutefois, je ferai cette fois-ci une exception tant votre billet d’humeur du 15 novembre me scandalise.

    Comment pouvez-vous vous autoriser des amalgames aussi grossiers que dangereux ?

    Comment, après plus de 50 ans d’amitié franco-allemande, après la commémoration au mémorial de Verdun, main dans la main, du chancelier Kohl et du président Mitterrand, comment osez-vous employer des termes emprunts de relents nauséabonds ?

    Votre billet témoigne probablement de l’irresponsabilité ambiante et de l’amnésie générale qui guette nos concitoyens à l’apparition de la moindre difficulté, faisant fi de 50 ans d’alliance franco-allemande.

    Dois-je vous rappeler que l’Allemagne demeure le principal partenaire commercial de la France…

    Aussi, au lieu de s’inquiéter du retour de la « race supérieure », nous ferions mieux de nous inspirer du modèle allemand pour remédier à la faiblesse de notre balance commerciale.

    Vous seriez donc mieux inspiré de conseiller à vos « amis franchiseurs » de ne craindre ni l’Allemagne, ni la Chine ni tout autre pays mais plutôt d’y voir de formidables possibilités de développement, et ce même en temps de crise.

    Alors les ariens sont-ils de retour ? Probablement oui, mais uniquement dans vos fantasmes les plus malsains…

    Matthieu KÖRBER

    • 8 décembre 2011 12 h 16 min

      Cher ami,

      C’est vrai que j’aime bien la provocation. N’est-ce pas la seule façon de vous faire réagir : la preuve !
      Au CEDRE, comme vous le savez, on n’a pas la langue de bois ! Et on n’a pas du tout l’ambition d’être politiquement correct !!!

      En tout cas merci pour votre réponse.

      Cependant n’oubliez-pas que le Président Kohl a réussi à endormir François Mitterrand et finaliser sa « réunification » (la réunification de l’Allemagne).
      A-t-on eu raison de laisser faire ?!
      Seul l’avenir nous le dira…
      Aujourd’hui, le joli sourire (!!!) d’Angela Merkel cherche à endormir Nicolas Sarkozy dans une vision européenne plus fédérative, et sous le leadership allemand bien sur.
      Je suis d’accord avec vous, pourquoi pas ?
      De toute façon, il est trop tard pour la France (et les pays latins). La France va courber « l’échine » en gesticulant et en hurlant, certes, mais elle va finir par courber l’échine.
      L’engrenage est enclenché…

      Enfin, je suis d’accord avec vous aussi sur le fait qu’en temps de crise, il y a de « formidables possibilités » (sic). Mais cela n’est-il pas du verbiage ?!

      En effet, vous par exemple, qui êtes directeur du développement de Linas, combien avez-vous de sandwicheries dans le monde ?…
      Subway en a 35000.
      Même si les créneaux sont différents…

      Il ne faut pas hurler au fantasme ! Il faut accepter la vérité française, humblement telle qu’elle est, et tenter de réagir. C’est ce que j’essaye de faire.
      On est bourré de qualités en France, mais lisez mon dernier blog du mois de décembre sur l’Affaire Quick, un vrai gâchis, pourtant l’actionnaire (la Caisse des Dépôts et Consignations) n’est pas vraiment dans la misère financière !

      Combien y-a-t-il de Quick dans le monde ? (très très peu).

      On se prend tous pour des créatifs, mais nous ne sommes pas des développeurs ! Trois fois hélas !

  3. André Lopez permalink
    9 décembre 2011 10 h 57 min

    Cher monsieur,

    Je suis très étonné par le ton de votre dernier courrier en particulier l’amalgame ariens,bruit de bottes références a un passé douloureux que nous n’avons pas cessé de payer….Que devons nous faire redéclarer la guerre a nos cousins Allemand comme en 1870,en 1914,ou encore en 1939 déclencher encore une guerre civile entre européens……. Trouvez vous choquant qu’un créancier vienne contrôler la santé du débiteur ????? Ou tout simplement constater que le système capitaliste mis en place par les vainqueurs en 1945 est en faillite, et que cette faillite est la fin d’un cycle au même titre que le communisme, le fascisme, le nazisme……Votre analyse venant d’un Montebourg demi trotskiste me fait sourire venant de vous je trouve cela triste…..

    Courtoisement

    André Lopez

    • 9 décembre 2011 11 h 02 min

      Cher Monsieur,

      Merci pour votre commentaire.

      C’est vrai que j’aime bien provoquer !
      Mais vous avez raison Mr Montebourg a ouvert la boite de Pandore !
      Je suis d’accord avec vous, il faut un capitalisme d’entrepreneur, il faut contrôler les agissements du grand capital et réglementer la spéculation. Lisez mon blog de décembre, sur l’affaire Quick. Lisez aussi les commentaires, Albert Frere, grand capitaliste, pour des questions de marge, a miné le réseau…
      Moi je suis un Européen convaincu, je me suis battu à l’époque pour Maastricht ! Depuis j’ai été terriblement déçu.
      Je ne suis pas pour cette Europe de fonctionnaires.

      La problématique à présent c’est où se développer à l’international. C’est là ma réflexion.

      Il faut aller vers les marchés où le pouvoir d’achat va se maintenir pour les 10 années à venir.

      Nous sommes dans l’impermanence n’est ce pas ?

      Bien à vous,

      Olivier Gast

      • André Lopez permalink
        9 décembre 2011 11 h 05 min

        Cher monsieur

        Merci pour votre réponse comme vous l’avez remarqué je suis aussi un provocateur….Mais aujourd’hui ce n’est plus de la provocation notre vocation d’entrepreneur est de devenir sous peine de disparaitre des « éveilleurs »..Le monde qui vient a donc changé, les technocrates et les politiques ont trompés le peuple et pervertis nos institutions.

        Le monde à venir après nos trente glorieuses sera celui des trente piteuses, mais nous devons rester confiant dans le génie du peuple Européen, il fait désormais nuit,c’est l’age de fer pour encore des années…. nous nous en sortirons….La grande Europe des plaines de Sibérie au fin fond de l’Andalousie va naitre là vite sous nos yeux le vieux rêve de l’empire d’une nouvelle Rome est désormais possible sur les ruines du vieux monde …..Ce monde je l’espère donnera une place contrôlée aux puissances de l’argent……ET PERMETTRA AUX CRÉATEURS ,AUX TRAVAILLEURS DE GÉRER LEUR DESTIN….

        Je ne suis pas inquiet dans cette grande Europe nous saurons vendre nos produits, nos savoir faire……. EUROPA SOL INVICTUS

        Bien a vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :