Skip to content

Travailler PLUS pour gagner MOINS !

7 janvier 2009

L’article 22 de la Loi de Finance 2009 concernant le financement de la sécurité sociale, va assujettir, les associés de sociétés d’exercices libérales, qui distribueront des dividendes. Ces derniers seront donc assujettis aux cotisations de la sécurité sociale. En deux mots les professions libérales (avocats, experts-comptables, médecins, etc…) exerçant sous forme de sociétés (exemple SELARL) qui bénéficiaient d’un régime de faveur c’est-à-dire que les bénéfices de leur société distribués sous forme de dividendes n’étaient soumis à aucune charge sociale.
Ce régime est donc désormais supprimé à compter de janvier 2009.
Le saviez-vous ? Pourquoi ?
Parce que les professions libérales ne pouvant pas se permettre d’être en congés maladie, il était tentant de spéculer sur leur santé!
Les professions libérales vont donc travailler plus pour gagner moins!
C’est certain.

Mais rassurez-vous, elles ne seront pas les seules !

C’est l’ensemble des français qui vont travailler (beaucoup) plus ! Pour gagner (beaucoup) moins !

Quand on pense que pendant la campagne présidentielle de 2007 le slogan « gagnant » était : « travailler plus pour gagner plus » ! On croit rêver…
La crise a bon dos !
On se demande si on n’aurait pas dû voter pour Ségolène !

Autre certitude en ce début 2009, la France était en « faillite » disait notre bon premier ministre Monsieur François Fillon il y a un an déjà. Je ne vois donc pas comment le gouvernement va financer la crise sans augmenter les impôts d’une manière ou d’une autre et s’engager dans la voie de l’endettement, bien sur.

Du coup, on comprend la prudence allemande dans la politique européenne.

S’achemine-t-on vers la sortie de l’euro ?

Le capitalisme c’est comme le cholestérol, il y a le bon cholestérol et il y a le mauvais cholestérol. Il y a le bon capitalisme et il y a le mauvais capitalisme.
Le mauvais capitalisme est basé sur l’avidité humaine et sur le cynisme et l’arrogance des élites.
Enfin, le bas de laine français va-t-il continuer à être étrillé ?

Et les charges vont-elles continuer à augmenter ? Voilà les vraies questions qui se posent à tout un chacun entrepreneur, franchiseur, franchisé.
On en reparlera dans un an.

Rendez-vous en janvier 2010 !

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :