Skip to content

Saintes-Marges arrières !

17 novembre 2008

Le commerce redoute la transparence, comme la finance d’ailleurs (ou le monde de l’argent en général !).
La transparence est toujours la porte ouverte à la curée. Les syndicats, les socialistes, les collectivistes, les vrais-faux caritatifs, les mutualistes, les fonctionnaires, etc… ceux qui vivent bien « aux frais de la princesse » adorent dévoiler des niches de profits ( celles des autres bien sur…) : « planqués dans un coin ! ».
Ces gens là détestent les entrepreneurs qui ont fait leur fortune en créant eux-mêmes cette fameuse valeur ajoutée si rare et si précieuse aujourd’hui. Ainsi s’entrechoquent les idées et les passions humaines.
Et bien la LME (loi de modernisation de l’économie du 6 aout 2008) est un sujet très intéressant qui vient d’être débattu dans le dernier atelier du CEDRE du 4 novembre. La fameuse convention unique obligatoire et applicable à compter du 1er mars 2009, d’ordre public avec pour sanctions en cas de non respect des amendes très lourdes (375 000 € pour le fournisseur et le franchiseur) oblige les franchiseurs à dévoiler dans cette fameuse convention unique (complexe à rédiger) toutes les marges arrières (qui représentent en réalité les vrais centres de profit du franchiseur).
Bien sur, les commerçants (les franchiseurs avisés) ont déjà récupéré leurs saintes-marges arrières en Chine !!! Merci la délocalisation ; sans quoi tous mourraient d’asphyxie. Mais il est triste de constater cette fuite permanente, et ce jeu du « gendarme et du voleur » qui oblige les entrepreneurs à toujours chercher ailleurs leur oxygène.
Mais tout de même quelle visibilité peut-on avoir dans ces conditions, surtout pour les juristes.
Imaginez les associations de franchisés qui vont revendiquer la communication de ces fameuses conventions uniques, (même par voie de référés), et qui vont découvrir, Oh scandale ! , où se niche les quelques marges arrières si bien dissimulées dans un coin !
Devinez la suite : « et pourquoi nous franchisés ne partagerions nous pas avec notre franchiseur un % de cette marge arrière » … la curée est lancée !
Cette partie de la nouvelle loi LME risque de provoquer des revendications infinies.
Cela sonne-t-il le glas de la franchise de distribution notamment organisée au travers de centrale de référencement ?
Pour essayer d’ avancer dans ce débat de technicien pointu, le CEDRE avec ses experts, va constituer un groupe de travail pour essayer d’y voir plus clair, et tenter de trouver des solutions techniques, apaisantes et efficaces pour les franchiseurs (compte-rendu Atelier du CEDRE du 4 novembre 2008).

Qu’en pensez-vous ?

Publicités
One Comment leave one →
  1. 17 novembre 2008 13 h 34 min

    Olivier,

    c’est un vrai sujet!!
    Meri de me donner de tes nouveeles, j’ai rejoint le groupe Boiset Chiffons.
    Amicalement

    Christian DEZERT
    06 73 86 66 77

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :